Service Hotline +49 721 95082-44

KASRO Goliath goes New York

KASRO Goliath en route pour New York

Il y a 2 ans, sur la Jackson Avenue dans le quartier New-Yorkais du Queens, l’entreprise Entech de Closter a été confrontée à un chantier qui représentait un grand défi tant pour l’homme que pour la machine.

Situation de départ :

Les buildings de New York City sont en principe bâtis sur des fondations en colonnes afin de les ancrer dans le fond rocheux situé généralement en profondeur. Cette méthode a pour but d’empêcher empêcher l’affaissement des gratte-ciel à la fois hauts et lourds.

kasro hydraulikcontainerLe container hydraulique KASRO devant la skyline de New-YorkToutefois, lors des forages des colonnes, les canalisations souterraines ont par erreur été percées et endommagées. Lors du remplissage des fondations avec du béton à haute résistance, les canalisations percées ont elles aussi été remplies. 40 mètres de canalisation principale d’un diamètre de DN 400 ont été affectés lors de la construction du building.

Une fois cette catastrophe découverte, la ville de New York demanda à l’entreprise Entech de prendre en charge ce chantier et de libérer les canalisations du béton. Différentes méthodes ont été testées pour retirer le béton :

En premier, Entech, sous la direction de Geno Camali, essaya d’enlever le béton à l'aide d’un hydrocureur et d’un racleur à chaîne. Mais le succès ne fut pas au rendez-vous et l’on dût chercher une autre solution. On utilisa alors une fraise de canalisation mais celle-ci permit uniquement une progression extrêmement lente et peu satisfaisante. Seuls 2 cm de béton pouvaient être retirés par jour.

Daniel Lefkowitz, Deputy Chief, NYC Environmental Protection : « Nous avions un problème dans le Queens, à New York, concernant un canal unitaire DN 400 rempli de béton qui devait normalement faire office de conduite de trop-plein importante pour le voisinage. Nous avons essayé diverses fraiseuses avec pression d’eau et d’air. Mais l’équipement cité ci-dessus s’est avéré être plutôt inefficace et chronophage. 

C’est là que ProKASRO entra la première fois en jeu avec son robot électrique 1.7, qui fut rapidement remplacé par le robot électrique 4.0, avec plus de puissance. Cela fut nettement plus efficace que les techniques employées auparavant. Cependant, la progression de 7,5 cm par jour n’était pas encore optimale pour retirer le béton complètement et rapidement.

Suite à cela, Entech prit une autre voie et essaya de se frayer un chemin dans la canalisation remplie de béton avec une fraise hydraulique à pression maximale. Mais cela ne permis pas de surenchérir les succès du robot 4.0 de ProKASRO. En outre, les 25 000 euros de frais mensuels pour ce système étaient hors budget.

betonrohrAperçu de la canalisation encore remplie à 60% de béton

Il fallait trouver une solution meilleure et plus efficace. Une solution qui ne nécessiterait aucun creusement et qui pourrait travailler de manière suffisamment puissante à l’intérieur de la canalisation. Lors d’une visite de Geno Camalis en Allemagne chez l’entreprise ProKASRO à Karlsruhe, l’entreprise de mécatronique eut l’idée d’utiliser son « système Goliath » pour le chantier New-Yorkais. Il s’agit-là d’une fraiseuse hydraulique avec une puissance extrêmement élevée qui fut équipée pour ce cas particulier de têtes de fraisage spéciales de l’entreprise Schneider Diamantwerkzeuge.

goliathLe robot hydraulique KASRO « Goliath » de DN 250-600 avec moteur de fraisage de 5kW

Cette installation fut mise à la disposition de l’entreprise Entech sous la supervision du chef de projet Holger Müller de l’entreprise ProKASRO sous forme de solution en container. Son efficacité devait être testée sur place aux États-Unis dans ce cas spécial, à titre de projet pilote. Selon ses dires, Monsieur Camali a cherché un équipement adéquat dans le monde entier avant de le trouver finalement dans la manufacture de Karlsruhe. Jusqu’à l’entrée en scène de l’installation hydraulique, 2 ans s’étaient écoulés et à peine la moitié de la canalisation principale avait été libérée du béton. Après l’utilisation du système Goliath, en à peine 6 semaines, la seconde moitié de la canalisation était libérée.

« Une fois le système Goliath utilisé, notre problème a été résolu. En quelques semaines, le béton a pu être retiré. J’étais très impressionné par la puissance de fraisage hydraulique et tout aussi fasciné par la longévité des têtes de fraisage », raconte Daniel Lefkowitz une fois le chantier terminé.

 ProKASRO débarque sur les médias sociaux !

Depuis juillet 2017, ProKASRO renforce ses activités sur les médias sociaux Facebook, Twitter, Xing, LinkedIn et Youtube. À l’avenir, vous pourrez voir et découvrir les actualités, les événements, les photos, les vidéos et d’autres sujets captivants sur le profil d’entreprise ProKASRO des différentes plateformes.

Venez donc jeter un œil !

Les cookies facilitent la fourniture de nos services. En utilisant nos services, vous acceptez l'utilisation de cookies, en tenant compte de notre politique de confidentialité.